Accueil du site / menu / Découvrir / Histoire / De My Cot au centre social en passant par la Nantaise

De My Cot au centre social en passant par la Nantaise

Situé à l’angle de l’avenue du général de Gaulle et de la rue du Vigneau, le bel immeuble qui abrite le centre social apparaît depuis quelques semaines sous un nouveau jour. La cour d’entrée sur la façade et le parc viennent de subir une modification importante en attendant un nouvel aménagement.

JPG - 11.8 ko

Les grilles subsistent encore, mais elles connaîtront peut-être le même sort que la balustrade vétuste qui a été démolie. A l’intérieur du parc, la butte de terre qui s’élevait quasiment au niveau de cette balustrade a été arasée et des arbres (regrettés par certains) ont été abattus. D’autres seront heureusement replantés. La vue sur le centre social est ainsi dégagée avant que ne soit réalisée une nouvelle protection vraisemblablement plus légère.
My Cot a une histoire. C’est le nom de l’immeuble qui fut construit en 1888 par Hippolyte Ecomard qui, avec ses frères Victor et Théodore, négociants en blé et en vin, avaient créé en 1850 la première coopérative agricole « Ecomard Frères ». Le trio s’assura également une belle aisance financière avec une activité de marchand de biens. Le début du siècle dernier voit l’arrivée de l’électricité dans la commune avec la création en 1910 d’une usine électrique. En 1920, la Compagnie départementale d’énergie électrique cède sa concession à la Société nantaise d’éclairage (SNE) plus communément appelée « la Nantaise » qui achète My Cot en 1924 pour y installer ses bureaux au rez-de-chaussée et loger à l’étage le chef de centre.

JPG - 11.6 ko

C’est là que huit personnes assurent la gestion de treize communes.
Bientôt, l’immeuble ne suffit plus et les bureaux sont en partie transférés dans un bâtiment en bordure du chemin du Vigneau. Le magasin trouve sa place dans la cave de My Cot et les archives dans la serre. Et pour faire face aux besoins croissants par la prise de nouvelles concessions et la période des électrifications rurales, on construit en 1932 au fond de la propriété un bâtiment à usage de garage et de magasin, avec à l’étage, un local d’habitation pour un agent d’asterinte. En 1939, une autre construction devient nécessaire. A la place de la serre désaffectée, une aile adjointe à My Cot reçoit les bureaux. Plus tard, le district et les bureaux de la subdivision s’installent dans les locaux, rue de la Nantaise. Vient ensuite la réalisation en 1987 du grand immeuble de la subdivision.
My Cot est désormais vide et l’immeuble est acheté par la commune pour en faire en 1996 un centre social (médecine du travail, centre de soins, service du maintien à domicile et vestiaire de la Croix-Rouge).
La Société historique

Répondre à cet article

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)